Err

  •  
  •  
Savonnette d'Alep

Savonnette d'Alep

(Code: 21132)
Savonnette de 125 g
2,88 €
125g
Etape 1 : saponification ou empâtage
Huile d’olive et soude sont mélangées dans un grand chaudron pouvant contenir jusqu’à 10
tonnes
de matières premières.
La réaction de saponification va s’opérer (c’est l’action d’une alcali sur un corps gras) ; celle-ci est
exothermique (dégage de la chaleur).
Etape 2 : la cuisson
La pâte de savon ainsi obtenue est cuite à une température d’environ 80°C et mélangée à l’aide
d’un grand malaxeur.
Etape 3 : le relargage
La pâte est ensuite lavée à l’eau salée afin de séparer l’excédent de soude et les impuretés
présentes
dans le savon.
Etape 4 : la liquidation
On va rincer le savon qui est dans le chaudron avec de l’eau douce afin de le filtrer une deuxième
fois par différence de densité car l’eau est plus « lourde ».
Etape 5 : l’huile de laurier
En phase finale on obtiendra un savon SURGRAS en ajoutant précieusement l’huile de
LAURIER (maximum 5 % ) sans la saponifier pour qu’elle conserve ses vertus .
Pour réaliser cette ultime et délicate opération, on branchera en circuit fermé le système de
pompage en couple avec le système de malaxage qui permettra à l’HUILE de LAURIER
de se diluer de façon homogène dans la pâte à savon.
Etape 6 : préparation de la zone de coulage
A l’aide de longues règles en aluminium, on va délimiter une surface et un volume dans lequel le
savon encore chaud et fluide sera coulé.
Etape 7 : coulage du savon
Comme pour une chape de béton, le savon est coulé, lissé et mis à niveau.
Etape 8 : découpe et estampillage de la dalle de savon.
A l’aide d’un râteau à 5 lames, on va découper manuellement en équipe des cubes d’environ 270
grammes.
Ils seront ensuite estampillés individuellement et manuellement.
Etape 9 : mise en séchage
Enfin la dernière étape mais la plus longue, le séchage car il va durer au minimum 9 mois.
Le rangement des savons doit être très précis afin d’éviter la chute de tonnes de savons.